Le prix à payer pour retrouver son ancienne vie: Ma famille , la puissance de mon père

Mon ami flippait. Père ne me voyant pas à l’heure de rentrée qu’il avait definie m’appela.

  • Hello, tu as vue l’heure ? il est minuit dépassé. Tu avais une heure à respecter non ?
  • Oui papa mais j’ai eu un soucis.
  • Un soucis ? Lequel ?
  • Des gendarmes nous on arrêté moi et mon amis depuis 23H et malgré la présence de nos pièces, ils ne veulent pas nous laisser partir.
  • Passe moi le téléphone à l’un des gendarmes. Dépêche toi.
  • Messieurs mon père veut parler à l’un d’entre vous.
  • Ton père veut parler à qui ? Dis lui de venir te trouver au camp Commando de koumassi.
  • Un autre gendarme : qui va prendre téléphone ? Dis à ton papa de dormir. Il t’a laisser sortir non ?
    Les autres riaient.
  • Papa personne veut prendre le téléphone .
  • Demande le chef d’unité.
  • Svp, qui est le chef de cette unité ?
  • T veux savoir pourquoi ?
  • Le vieux science c’est qui svp ?
  • Le voilà là-bas celui qui parle pas beaucoup là assis juste à côté du chauffeur.
    Je me rapproche de lui essayant de lui remettre mon téléphone mais il refuse aussi.
  • Papa il ne veut pas prendre aussi.
  • Ok. Mets sur haut parleur et fais en sorte qu’il entende jute un peu.
    Papa se met donc à parler et tenir des propos que je comprenais absolument pas. A la seconde d’après, il arracha mon téléphone en tremblant.
  • Chef mille excuses pour tout. Nous sommes désolés.
    Après quelques échange avec papa, il me remet mon téléphone et demande au chauffeur de changer de direction. Les autres ne comprenant pas ce qui se passz posaient des questions à leur chef.
  • Chef : c est le fils d’un golf ?
  • Gendarme lambdas : Un golf et puis quoi chien mange pas chien mais chien mange chiot hein.
  • Mais c’est un haut gradé. Et si vous ne fermez pas votre bouche, on peut perdre notre boulot à cause de son fils.
  • Un autre gendarme, quel grade chef ?
  • Général Abalo.
  • Han mais petit depuis là faut dire que c’est ton papa. Tu es méchant hein. Tu veux nous mettre dans probleme ou quoi ?
    Je ne disais rien et les regardais seulement.
    Ils me déposèrent devant notre villa à Cocody. J’envoie un message à papa qui sort et demande immédiatement aux gendarmes de descendre du cargo. Ils étaient tous stressés et leurs grandes bouche avaient disparus .
  • Vos noms chacun

Tous scandaient chef pardon…
Patron pardon… pardon le boss…

  • fermez vos gueules dit papa d’une voix très autoritaire.
    Un silence de cimetière régna sur les lieux. J’avais compris que sans mon intervention mon père allait les radiés.
  • Papa c’est bon. Je n’ai rien. ils m’ont même déposé devant la maison.
  • J’avais demandé à ce qu’il te libère sur le chant même sans qu’il te dépose.
  • Ils ont préféré me déposer à la maison
    Père se calma et les laissa partir. Leur chef me remercia et pris même mon numéro de téléphone. Je ne savais pas pourquoi il l’avait pris

Ce souvenir disparu peu à peu de mon esprit.
Nous sommes maintenant en août. J’avais en poche mon bac 2010 et la situation du pays devenait instable. Mon Père n’était presque plus à la maison. Il passait tout le temps en mission ou loin dans d’autres villes.
J’étais donc obligé d’attendre que la situation se règle pour que père puisse mettre en pratique ce qu’il avait préparé pour moi : continuer mes études en Europe.

Laisser un commentaire